Pommeau de Normandie Dsc01097

Son histoire...
Le pommeau résulte de l'opération appelée mutage qui consiste à mélanger du Calvados à l'état pur et du jus de pommes à cidre. Ce produit A.O.C. commence progressivement à se faire connaître. 
Il convient de retracer un bref historique du Pommeau de Normandie.
Dès 1970, la production du Pommeau prend son essor mais sa commercialisation est illicite et ce jusqu'en 1981. Mécontents, les producteurs se regroupent et forment L'ANIPP (l'Association Nationale interprofessionnelle des producteurs de Pommeau). A cette date, 15 producteurs commercialisent 12 000 bouteilles. En 1986, la production du Pommeau de Normandie est juridiquement reconnue par un décret qui définit précisément les conditions de production. En 1991, le pommeau obtient son appellation d'origine contrôlée. En 1999, plus de 700 000 bouteilles sont commercialisées par 180 producteurs locaux.

Son origine : le verger...

Des conditions particulières sont requises par l'élaboration du Pommeau de Normandie. Les fruits doivent être récoltés dans des vergers sélectionnés et identifiés. En outre, le verger doit impérativement se situer dans l'aire d'A.O.C. Calvados : dans les départements de la Manche, du Calvados, de L'Orne, ainsi qu'aux confins de l'Eure, de la Seine-Maritime et de la Mayenne. De plus, les pommes servant à l'élaboration du Pommeau répondent à des critères spécifiques. La composante requise est d'au moins 70 % de variétés amères ou douces-amères.

Son élaboration...

On obtient le Pommeau de Normandie en mélangeant un Calvados de deux ans d'âge minimum avec un savoureux jus de pommes à cidre. Sa commercialisation n'est pas immédiate. En effet, le mélange doit vieillir au moins 18 mois dans des tonneaux en chêne d'une part et d'autre part la commission de dégustation doit délivrer son agrément.